Hommage à Aimé Césaire

« Une voix s’éteint : celui qui aura su donner la couleur de l’universalité à la langue française »

« C’est avec une profonde émotion que le Haut Comité National de la Francophonie par la voix de sa présidente, Annick du Roscoät, « a tenu à saluer la disparition d’Aimé Césaire, qui tout au long de sa vie a été l’un des plus fervents défenseurs de la langue française, de sa richesse et de sa diversité. Poète, homme de culture, chantre de la négritude, ayant toujours su faire vivre l’âme des mots par -delà les frontières, les races et les couleurs, il restera comme l’une des grandes figures de la littérature du XXème siècle.« 

La Présidente, au nom du Haut Comité National de la Francophonie, qui regroupe 51 Ambassadeurs ou représentants de Chefs d’Etat, s’associe à la douleur des familles et à la tristesse de la communauté martiniquaise et nationale.

« Une voix s’éteint », poursuit-elle, « car le parcours et la vie d’Aimé Césaire symbolisent celui qui a su donner la couleur de l’universalité à notre langue dont il était l’un des meilleurs ambassadeurs. »