Matignon : le Premier Ministre, le Ministre du Commerce et de l'Artisanat et le Président du Comité remettent la Coupe d'Or du Bon Goût Français au Maître-marqueteur Olivier Desombre.
Présidence du Sénat : Remise du Trophée des Renommées d'Or du Prestige de la France aux montres Péquignet.
Ministère de la Culture : Jacques Toubon remettant la Médaille d'Or du Comité avec un Diplôme de Mérite et de Prestige National, aux Artistes Aveugles, avec le Président du Comité de France.

Paris XVIème : Le Président, avec Pierre Christian Taittinger, ancien ministre et Vice-Président du Sénat, Président d'honneur du Comité, pour la remise aux Sauveteurs en Mer.

Remise à Hong-Kong : le Président du Comité entouré des lauréats au cours d'une cérémonie en présence du Corps Diplomatique, placée sous le signe du tourisme et des services.
Salons de Boffrand : Réception à la Présidence du Sénat, au titre de l'Emploi avec le Ministre Azouz Begag et le Président du Comité.

Ambassade de la République Tchèque : Remise du trophée des Renommées d'Or du Tourisme international avec l'Ambassadeur et les Présidents des groupes d'amitié parlementaire.

La Coupole Diplôme de Mérite et de Prestige National décerné dans le cadre du Festival International de la Photographie Culinaire, avec le chef étoilé Thierry Marx.

La Brasserie Mollard, classée aux Monuments historiques reçoit un Diplôme de Mérite et de Prestige National remis par le Député Olivier Dassault et la Sénatrice Catherine Dumas, membres d'honneur.

Mairie de Paris-XVIème : le Président de la SETA, Yves Andraud, avec le Délégué Général du Comité, Jacques Legendre, Adjoint au Maire et le Président de la Commission des Finances du Conseil de Paris, Pierre Gaboriau.
Mairie de Paris-XVIème : le Président de la SETA, Yves Andraud, avec le Délégué Général du Comité, Jacques Legendre, Adjoint au Maire et le Président de la Commission des Finances du Conseil de Paris, Pierre Gaboriau.
Mairie de Paris-XVIème : le Président de la SETA, Yves Andraud, avec le Délégué Général du Comité, Jacques Legendre, Adjoint au Maire et le Président de la Commission des Finances du Conseil de Paris, Pierre Gaboriau.

Fondation François Sommer : accueil des invités par l’Académie Périnet, sous le patronage du Journal du Parlement, pour la remise du trophée.

maria_ombre-1

Fondé par le Président Raymond Rodel, entouré d’un collège d’académiciens et de personnalités du monde de la politique, des arts et des lettres, le Comité de France, placé sous le patronage du Président de la République Vincent Auriol, a toujours eu pour vocation de reconnaître ceux qui contribuent au prestige de la France et à son rayonnement économique, industriel ou culturel.

Par-delà nos frontières, le Comité distingue également ceux qui participent à la protection du patrimoine, à la défense de l’environnement et au développement de leur pays, par l’excellence de leurs réalisations. Il souligne également les liens d’amitié internationale avec notre pays.

Il oeuvre enfin dans les domaines du tourisme et de la gastronomie avec la remise de distinctions d’audience internationale.

Sous l’impulsion de ses Présidents successifs, le Comité de France, qui compte parmi ses membres d’honneur plus de 40 ministres et parlementaires de la Vème République, poursuit ses activités, notamment dans le cadre de la construction européenne, dont il a couronné quelques-unes des réussites les plus exemplaires.

René Cassin, qui repose au Panthéon et fut Président de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, Fondateur français de l’Unesco et Prix Nobel de la Paix, a pour sa part, défini le Comité comme ayant « une activité qui n’a pas d’équivalent et sert bien notre pays ».

André Malraux, les Présidents Edgar Faure et Jacques Chaban-Delmas, Madame Bernadette Chirac, les Premiers ministres Pierre Bérégovoy et Alain Juppé, le Président du Sénat Christian Poncelet, S.A.R. le Comte de Paris, le Chancelier de l’Institut de France Edouard Bonnefous, mais aussi de très nombreux ministres, ambassadeurs, académiciens, personnalités de la société civile et des média ont, d’hier à aujourd’hui, souhaité soutenir l’action du Comité, en présidant des remises ou en devenant membre d’honneur, démontrant ainsi leur attachement à une organisation fondée il y a plus d’un demi-siècle, qui a su rester indépendante des pouvoirs publics, mais dont la vocation reste plus que jamais d’actualité…

Dans cet esprit le Comité décerne, selon les cas, quatre distinctions différentes :

La célèbre Coupe d’Or du Bon Goût Français qui symbolise l’excellence à la française.

Le Trophée des Renommées d’Oréchelon national ou international – avec le domaine d’activité couronné (ex : Trophée des Renommées d’Or du Prestige de la France ou Trophée des Renommées d’Or du Tourisme International, Trophée des Renommées d’Or du Développement Durable, etc.)

La Médaille d’Honneur du Comité de France  – échelon or, argent ou bronze – avec le domaine d’activité couronné (ex : Médaille d’Or au titre de la Protection du Patrimoine, Médaille d’Argent au titre de l’encouragement des Métiers d’Art, etc.)

 

Réception à l'Ambassade du Royaume de Bahreïn. Remise du Diplôme de Mérite et de Prestige national à Jassim Biljeek, Deuxième Secrétaire, Consul du Royaume de Barheïm


La Palme d’Or du Comité de France,
destinée plus spécifiquement aux affaires culturelles, aux relations internationales et aux organismes présents à l’étranger. Elle est aussi décernée aux produits d’excellence, symboles de la tradition française et de son patrimoine.

Celles-ci sont accompagnées par la remise d’un Diplôme de Mérite et de Prestige National ou d’un Diplôme de Mérite et de Prestige Européen.

 

Capture-d’écran-2015-04-08-à-14.56.47

Devenir lauréat du Comité de France, c’est entrer dans le cercle exclusif des plus grands noms, bénéficier d’une vraie reconnaissance et avoir ainsi la possibilité de communiquer auprès de ses partenaires et des medias dans un environnement prestigieux…

Les prix sont décernés  le plus souvent au cours d’une cérémonie de remise placée sous la présidence d’une personnalité du monde politique, économique ou culturel, en partenariat avec le  Journal du Parlement, qui en rend compte dans sa rubrique « au carnet du protocole ».

Présidence de la République, Hôtel de Matignon, Assemblée Nationale, Sénat, Académie française, Hôtel de Ville de Paris, Bourse de Commerce de Paris, Ambassades, Musées ( Carrousel du Louvre, Musée de la Chasse et de la Nature, etc.), Théâtres (Odéon, Nouveautés, etc.), Hôtel de Crillon, Hôtel Ritz, Hôtel Meurice, Pavillon d’Armenonville, Automobile Club de France, restaurant Ledoyen, etc. et d’une manière générale les lieux les plus emblématiques, ont ainsi accueilli des réceptions pour un trophée ou un diplôme du Comité.

Le lauréat reçoit, également, le titre de Membre correspondant du Comité  de France dans son secteur d’activité et dispose d’un logo de libre utilisation pour sa communication.

Notons aussi que le Comité de France est la seule organisation de sa catégorie à avoir été accréditée  pour siéger au sein du Comité de l’Europe pour les Etudes et Informations Parlementaires,  avec lequel elle travaille en étroite coopération, prenant en charge, notamment, les domaines liés à l’environnement, au tourisme et à la gastronomie.

Mais au-delà, il convient enfin de rappeler l’attention portée par le Comité aux grandes causes, tant en France qu’à l’international.
Comme le rappelait le Ministre délégué auprès du Ministre des Affaires Etrangères en charge de l’Action humanitaire et des Droits de l’Homme,  dès 1994 : « Puisse le Comité de France continuer à illustrer sur tous les continents ce prestige, qui est devenu son symbole et entamer ainsi en cette veille de troisième millénaire, un nouveau et remarquable chapitre de son grand livre d’or ! »

À ces propos de reconnaissance, s’ajoutent les témoignages de personnalités les plus diverses qui du Président Valéry Giscard d’Estaing au Prix Nobel René Cassin en passant par nombre de ministres et jusqu’au Pape Pie XII, ont tous, à un moment ou à un autre, voulu soutenir et encourager l’action du Comité. (voir l’onglet membres puis témoignages)

 

Double page de publicité parue dans le Figaro Magazine en 2013

vacheron-constentin

 

maria_ombre-1

Capture d’écran 2015-05-07 à 15.11.17

maria_ombre-1